Chronique : Lewis & Clark (Glénat)

Il y a 1 semaine 20

L a fantastique expédition entreprise par Lewis et Clark pour relier Saint-Louis (Missouri) à l’Océan Pacifique en remontant le Mississippi et ses affluents est entrée dans la légende populaire américaine. Plus de deux ans d’exploration, de découvertes humaines et scientifiques et la réfutation de l’hypothèse d’un accès facile à la mer via l’ouest des territoires, ce ne sont que quelques-unes des conséquences de ce projet hors-norme voulu par le président Thomas Jefferson. Ce succès a ensuite été exploité par à peu près toutes les administrations subséquentes comme preuve du dynamisme et de la persévérance made in USA. Cependant, avant la propagande et la récupération, il s’agit d’une incroyable aventure humaine qu’avait réalisée ces hommes et ces femmes (dont la jeune Sacagawea, devenue un symbole fort du féminisme américain).

La collection Explora continue de présenter les figures majeures de ceux qui ont su oser partir vers l’inconnu. Une bonne dose de didactisme, de la bravoure et des paysages à couper le souffle, Lewis & Clark – À la découverte de l’Ouest rassemble tout ce qui fait le sel de la série. Les enjeux et les personnages sont clairement avancés, le contexte de l’époque précisé et l’indispensable dossier en fin d’ouvrage permet de « boucher » les trous de tout ce qui a été omis par manque de place. En partant des faits établis, Philippe Thirault a parfaitement organisé son scénario et propose un compte rendu, certes synthétique, évocateur et cohérent.

Fidèle à l’esprit des titres à vocation historique Glénat, Sandro offre une copie léchée et documentée. Décors, costumes, arts et métiers, sa reconstitution est à la fois fidèle et dynamique (les passages sur l’eau et sous la pluie font frissonner). Par contre, dommage que le découpage serré l’ait empêché de vraiment montrer toute la grandeur et la splendeur des régions traversées par cette folle équipée. Une ou plusieurs grandes compositions en pleine ou double page n’auraient pas été de trop pour décrire l’étendue extraordinaire de ces terres et l’ébahissement de ces pionniers qui les virent pour la première fois.

Album aux allures classiques, à la narration sage et pratiquement scolaire, Lewis & Clark – À la découverte de l’Ouest remplit toutes les cases de son contrat : retracer et raconter le passé d’une manière accessible et réaliste.

Par A. Perroud

Lire la Suite de l'Article