Chronique : La brigade des souvenirs -1- La lettre de Toinette (Dupuis)

Il y a 1 mois 64

O ccupés à courir encore une fois après Patrok, leur chien, Tania, son frère Alban et leur ami Théo découvrent une ancienne école au fond des bois. Poussés par la curiosité, les trois ados tombent sur une boite recelant une vieille carte postale. Intrigué, le trio décide de profiter de ses vacances pour mener l'enquête et retrouver l'expéditrice et le destinataire. Mais comment mettre la main sur ces personnes alors que leur seul indice est un bout de papier jauni...

La prolifique Carbone (La Boîte à musique, Le Pass'Temps, Dans les yeux de Lya ou encore La sentinelle du Petit Peuple) s'associe à Cee Cee Mia (Au-delà des Étoiles) pour proposer cette nouvelle série jeunesse. Et Dupuis a décidé d'accompagner au mieux les scénaristes en sortant les deux premiers tome, La lettre de Toinette et Mon île adorée, en même temps. Ce choix s'avère pertinent car il offre deux histoires aux sujets différents mais à la mécanique assez claire : le trio tombe, par hasard, sur un objet qui attire leur attention et ouvre la porte à son imaginaire débridé et donc à l'enquête.

Tania, à qui le rôle de déclencheur-leader sied à merveille, entraîne alors les garçons (qui ne se font guère prier) dans un jeu de piste qui leur permettra - ainsi qu'au public cible - de découvrir un pan de l'histoire sous un angle original. Que ce soit le rôle des femmes lors de la Première Guerre mondiale ou la tragédie des enfants de la Creuse, ces thèmes n'auront rien d'inconnu pour la plupart des adultes mais les scénarios proposés mettent ces épisodes historiques à la portée du lectorat visé. Très bien mis en scène par Marko, dont le trait rond rend chaque personnage attachant, l'ensemble se lit sans accroc. En plus des héros, les personnages secondaires sont eux aussi sympathiques ; Manou et Camille en tête. Des adultes qui font preuve d'une bienveillance et d'une gentillesse bien commodes pour faire face aux rebondissements et aux nombreuses embûches et mener au dénouement forcément heureux.

Malgré tout, ces deux premiers opus de La Brigade des Souvenirs sont réussis. Attachants, positifs et motivés les trois héros abordent des thèmes importants avec fraîcheur et spontanéité. De quoi apprendre en se divertissant. Plus qu'à attendre le troisième volume, sur le rôle des femmes dans l'univers automobile !

Par M. Moubariki

Lire la Suite de l'Article