Comment la science-fiction imagine 2049

Il y a 2 mois 96

Bienvenue en 2049

Cet article est extrait du numéro spécial de « l’Obs » « Bienvenue en 2049 », en vente en kiosques et que vous pouvez également commander en ligne ici.

« Les débuts du christianisme ressemblent à une histoire de science-fiction », nous disait, provocateur, l’écrivain Emmanuel Carrère. La Bible serait-elle la première œuvre de SF ? On laisse aux experts le soin d’en débattre, tant la définition du genre est devenue large et se confond avec le fantastique.

Aujourd’hui, romans, bandes dessinées, films, séries, jeux vidéo… toute la culture a embrassé la science-fiction et ses différentes chapelles (uchronie, space opera, anticipation, cyberpunk, post-apocalyptique, etc.). Au point que chaque début de narration interroge : l’auteur joue-t-il un tour avec une histoire qui se déroule en réalité dans un monde fantasmagorique ? Au-delà de cette place devenue centrale pour ce qui a été longtemps perçu comme une sous-culture, la SF se révèle indispensable pour toute projection dans l’avenir. Et les créateurs ont bien planché sur 2049. Voici un guide des meilleures œuvres parmi celles qui imaginent le monde dans une trentaine d’années.

Les robots sont parmi nous

K (Ryan Gosling) veut y croire. Dans « Blade Runner 2049 » (2017), de Denis Villeneuve, ce réplicant nouvelle génération, employé en tant que blade runner par la police de Los Angeles, mène une existence monotone, qui consiste à traquer et supprimer les anciens androïdes suspects. Au cours de l’une de ses enquêtes, K

Pour lire les 94 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.

Lire la Suite de l'Article